Doit-on sauver les immeubles en voie de démolition à Montmartre ?

  • 16
  •  

À Paris, les requêtes contre la bétonnisation de la capitale fleurissent quasi quotidiennement. Une en particulier a attiré notre œil curieux : la pétition contre la démolition du 46 rue des Trois Frères. Au lieu-dit, un petit « immeuble typique faubourien » dixit la Commission du Vieux Paris. Nous avons demandé à la Mairie du 18ème (propriétaire de l’immeuble depuis 2016) si elle comptait suspendre le projet. Roulements de tambours dans les faubourgs inclinés Montmartrois. . .

Sauvegarde de la boutique d’un marchand d’estampes dans le 9e, Lutte contre la bétonnisation des Jardins des Vertus, Préservation de la vacherie du monastère de la Visitation dans le 6e… Force est de constater que les Parisiens sont des fervents défenseurs de leur riche patrimoine. Alors, La Ville Lumière restera-t-elle l’illustre musée à ciel ouvert ou cédera-t-elle aux sirènes de la modernité ?

Depuis plus de deux ans, Montmartrois et autres amoureux d’héritage architectural demandent la réhabilitation plutôt que la démolition par la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris) de l’immeuble du 46 rue des Trois Frères. Un bras de fer et terre dans l’un des plus authentique quartier de Paris, si ce n’est le plus. 

immeuble démolition montmartre
Immeuble en voie de démolition à Montmartre, 46 rue des Trois Frères, janvier 2021

« Il faut calmer l’hystérie collective » tranche d’emblée la Mairie du 18e. Pourtant, si ses représentants nous attestent que seulement « quelques montmartrois » s’opposent au projet, la pétition lancée en septembre 2019 compte à ce jour plus de 5 500 signataires. Soutenus par la commission du Vieux Paris, qui « s’oppose à la perte de ce bâtiment […] et attire également l’attention sur le fait que la démolition de cette habitation construite sur un sol de carrières fragile risque potentiellement de provoquer d’importants désordres dans les immeubles adjacents » dans un compte-rendu de séance du 22 février 2018.

Alors « pourquoi ne pas rénover l’ensemble et le préserver plutôt que démolir et bétonner ? » s’enquiert Clotilde Dusoulier, 41 ans, habitante de la Butte depuis 18 ans et instigatrice de la pétition. « Parce que l’immeuble existant est proche de l’insalubrité et abrite des logements sociaux de faits. » répond la Mairie. « Les opportunités d’achat dans un quartier comme Montmartre sont rares donc nous avons saisi cette occasion de créer des logements sociaux dignes. Compte tenu de l’étroitesse et de l’insalubrité des appartements actuels, la seule réhabilitation est impossible » argue-t-elle. 

pétition immeuble rue trois freres
Immeuble en voie de démolition à Montmartre, 46 rue des Trois Frères, janvier 2021

Pour Paul, ingénieur en génie civil à la retraite, la raison est tout autre : « La rénovation d’un immeuble comme celui-ci demande une vraie réflexion et un profond travail d’artisans type Compagnons. Ce genre de main d’œuvre coûte cher. Pour moi, c’est une question d’arbitrage et de choix politique ». 

Un projet de reconstruction totalement assumé par la mairie de Paris, déjà en charge de la construction d’un immeuble de 14 logements sociaux au 32 rue des Trois Frères. Pour le cabinet d’Eric Lejoindre, « il n’y a aucune raison que les logements sociaux soient l’apanage d’un seul périmètre du 18e, à savoir la Goutte d’Or. La création de logements dignes de Paris en 2021 s’inscrit dans une politique publique du logement volontariste ».

immeuble démolition montmartre
Construction de 14 logements sociaux par Paris Habitat au 32 rue des Trois Frères, février 2021

Même si la Mairie du 18e « regrette le manque d’investissement des riverains lors des réunions, rencontres et discussions publiques », elle garantit que « le projet architectural continue à être repensé. Nous ne voulons pas aller à l’encontre du charme du quartier, ni bâtir une verrue dans la rue ». Rassuré ? 

Quant à l’argument de Montmartre, Patrimoine de l’humanité, la Mairie s’étouffe « c’est nous qui avons déposé un vœu pour entrer dans le classement du Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco». Alors elle l’assène : « on ne fait pas de choses moches par principe. On les fait intelligemment. Pour faire en sorte que la nouvelle structure soit la plus proche possible de ce qui existe déjà ».

montmartre-patrimoine-humanité
La Butte Montmartre, en lice pour être Classée au Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco

Des promesses insuffisantes pour Clotilde, son mari et les quelques 5 000 autres pétitionnaires, commerçants du quartier, parents d’élèves, voisins qui ont fait appel de la dernière décision du Tribunal administratif de Paris début 2021. Un jeu de balle aussi vif que tumultueux.

Après plusieurs recours, appels et autres référés préventifs des opposants au projet de démolition d’un immeuble de Montmartre, la Mairie du 18e se veut confiante : « les travaux devraient commencer fin 2022/début 2023, le temps que le dernier appel soit rejeté par le Tribunal administratif ». 

La Mairie du 18e s’enthousiasme même sur ce nouvel ensemble à venir : « il y aura un jardin en pleine terre avec un arbre et une toiture végétalisée ». Les mots magiques ? L’avenir nous le dira.