La folle et inconvenante Histoire des femmes racontée dans un seule en scène percutant

  • 20
    Partages

Tout a commencé à l’Origine du Monde, un homme et une femme. Depuis le 8 mars 2020, le spectacle La folle et inconvenante Histoire des femmes propose au public curieux d’entendre pour la première fois les grandes oubliées des siècles passés. Un seule en scène joué par Diane Prost, aussi nécessaire que percutant, positif et saisissant. 

S’il n’y avait qu’un seul spectacle à voir ces temps-ci ce serait lui. La folle et inconvenante Histoire des femmes met en scène Sacha, une jeune femme qui décide de donner enfin la parole aux grandes muettes de l’Histoire : les femmes. Une pépite à découvrir au plus vite dans notre adorable théâtre Funambule Montmartre, jusqu’au 3 janvier 2021. 

Pour donner (enfin) de la voix à la moitié de la population réduite au silence dans l’Histoire de l’Humanité, Diane Prost a enfilé ses plus belles lunettes et s’est armée de patience.

« Pour avoir le plus de matière possible, j’ai fait un gros travail de recherche / documentation pendant deux ans. Malgré plusieurs ouvrages – Les relations amoureuses entre les femmes du XVIe siècle au XXe siècle de Marie-Jo Bonnet, Les Procès de Salem. . .- force est de constater que les histoires individuelles manquent cruellement ». 

Diane Prost, comédienne

Qu’à cela ne tienne, Laura Léoni, dramaturge et scénariste ne se décourage pas : « Si on ne les trouve pas dans les livres d’Histoire, nous allons les inventer ! ».

C’est ainsi que Diane Prost interprète tour à tour, Sacha, Cornélia, Chlamydia, Jeanne, Olympe, Marianne, Louise. . . Elle s’évanouit devant les personnages illustrés de George, Rosa et trouve par hasard les dernières confessions de sa grand-mère (attention, c’est coton de lâcher une larme avec le combo lunettes + masques). 

Qui dit spectacle dit temps limité, alors il a fallu faire des choix : « plus on avance dans le temps plus il y a de personnages importants, intéressants. Pour ne rien regretter, nous avons petit à petit décidé de parler de la situation en générale, des lois plutôt que de se focaliser sur des femmes de manière singulière » détaille la comédienne. 

Pour autant, pas question de faire de La Folle et inconvenante histoire des femmes, un spectacle moralisateur ou culpabilisant, au contraire. « La pièce se veut vraiment positive. On apprend ensemble, avec humour et de manière absurde. De toute façon, les gens retiennent davantage les anecdotes quand elles sont racontées avec légèreté. L’idée est de se refaire les bases de l’Histoire version femme, de s’updater et de repartir de plus belle ensemble ! ».

1H20 pour mettre en lumière La Folle et inconvenante histoire des femmes. À nous d’écrire la suite !

NB : si, comme nous, vous avez flashé sur le costume de l’actrice, on doit cette merveille à Claire Avias, costumière de talent. 

Bravo à toutes !

La folle et inconvenante Histoire des femmes
De Laura Leoni
Interprétée par Diane Prost
Mise en scène de Laetitia Gonzalbes

Du 8 mars au 3 janvier 2021
Funambule Montmartre
53, rue des Saules – Paris 18e

Crédit photo : © Chloé Nicosia