Classroom rescue, le premier jeu en ligne gratuit et solidaire

  • 22
    Partages

Voyez le tableau. Après la traditionnelle baisse de régime post déjeuner, cap sur Classroom rescue, le premier jeu en ligne gratuit et solidaire. Plus on joue plus on aide Aide et Action à construire une nouvelle école. Toujours mieux que scroller frénétiquement ses réseaux sociaux n’est ce pas ? 

Exit candy crush et autres jeux addictifs. Depuis septembre 2020, les plus altruistes jettent leur dévolu ludique sur Clasroom rescue, le premier jeu en ligne, gratuit et solidaire. De quoi s’amuser en se mettant du plomb dans la cervelle et soutenir la bonne cause. Qui dit mieux ? 

On doit cette belle initiative à Aide et Action, association de développement par l’éducation. L’idée est de sensibiliser le grand public aux enjeux de l’Éducation dans le monde et aux grands axes d’intervention de l’association : parler des écoles et salles de classes inexistantes dans de nombreux pays, manque d’accès à une Education de qualité, plus particulièrement pour les populations plus vulnérables et marginalisées, petite enfance etc. Des problématiques toujours d’actualités, exacerbées cette année par la crise du coronavirus

Plus qu’un vecteur de messages, Classroom rescue, jeu indépendant, instructif et pédagogique, offre à chaque joueur un pouvoir d’action concret. Les « boosters » payants (pour progresser plus rapidement) se transforment en dons reversés à 100% à Aide et Action et à ses projets de terrain. De quoi mettre sa pierre à un édifice primordial, en construction depuis des décennies dans les pays les plus défavorisés.

Pour aller encore plus, allez donc promener votre souris et vos yeux vers la campagne « L’Education change nos vies ». Diffusée jusqu’à l’automne 2020, elle sensibilise le public à la portée de l’éducation sur nos vies via de courtes mais percutantes vidéos. 

Une campagne portée, entre autres, par son ambassadrice Anastasia Mikova. C’est à elle et son co-réalisateur Yann Arthus-Bertrand que l’on doit le poignant et remarquable film documentaire « Woman ».

Pour ça et tout le reste, merci