Le Complexe de Dieu n’est pas ce que vous croyez – THÉÂTRE

  • 34
  •  

Autant vous mettre tout de suite au parfum, le Complexe de Dieu est une histoire vraie. Comme l’illusion psychologique d’être un surhomme, l’histoire de la pièce « Le Complexe de Dieu », au Funambule Montmartre, est inspirée de faits réels. Peut-être même qu’il continue de se produire au moment où l’on parle. . .

Notre charmante maison-théâtre le Funambule Montmartre accueille la pièce « Le Complexe de Dieu », jusqu’au 8 décembre 2021. Un spectacle aussi touchant que touchy porté, que dis-je, vécu par des acteurs saisissants. Si le sous-titre parle d’un « garçon qui ne voulait pas être une victime », le sujet est en réalité bien plus profond qu’il n’y paraît.

Le Complexe de Dieu

Si on ne choisit pas sa famille, idem pour ses secrets. Pendant 1 h 15, la pièce d’Antony Puiraveaud met en exergue le poids des secrets de famille, qui ne flinguent pas seulement les déjeuners dominicaux. La mise en scène signée Jean-Luc Voyeux fait ainsi voyager les spectateurs dans le temps, entre passé, présent, souvenirs enfouis et confrontation nécessaire.

Sans jamais tomber dans l’obscène et toute en subtilité, la pièce lève le voile petit à petit sur l’un des fléaux de notre époque, toujours pas éradiqué, hélas. Surtout, elle met un point d’honneur à illustrer que l’humain sait s’adapter sans sombrer (totalement).

Alors si la vie n’est définitivement pas un long fleuve tranquille, « Le Complexe de Dieu » tente de polir les grosses pierres qui la jonchent malgré tout. « Les drames de l’enfance nous changent, à nous de faire en sorte qu’ils ne nous définissent pas » espère l’auteur. 

SYNOPSIS LE COMPLEXE DE DIEU AU FUNAMBULE MONTMARTRE

Matthias est un jeune comédien qui flirte avec les excès. Sa meilleure amie le pousse à affronter son passé d’enfant abusé. Mais n’est-ce pas dangereux quand certains secrets n’ont pas encore été déterrés ? Et si le théâtre devait lui montrer la voie ? Une pièce qui célèbre la résilience et le théâtre.

Tant que vous y êtes, n’hésitez pas à prendre vos places pour la géniale « Folle et inconvenante histoire des Femmes », elle aussi jouée au Théâtre du Funambule Montmartre.

Le Complexe de Dieu
Théâtre du Funambule Montmartre
Du 13 septembre au 8 décembre 2021
Les lundis et mercredis à 19h ou 21h (en alternance une semaine sur deux)
Réservations 
À partir de 18 euros
Distribution (en alternance) : Théo DUSOULIÉ/Olivier TROYON, Lucile BOBET/Léonie DUÉDAL, Anne-Cécile CRAPIE/Béatrice VINCENT, Jean-Marc COUDERT/Jean-Luc VOYEUX

Photo de couverture : © Franck Harscouët