Madagascar lance un remède pour lutter contre et prévenir le coronavirus

Annonce ! Lundi 20 avril 2020, Andry Rajoelina, président de Madagascar, a annoncé le lancement d’un remède traditionnel pour lutter contre et prévenir le coronavirus. CVO, un antidote qui condense plantes médicinales malgaches et Artemisia. Bonne nouvelle ou nouvelle tout court ?

Madagascar lance un remède pour lutter contre et prévenir le coronavirus. Le « Covid-Organics » est le résultat de « travaux scientifiques des chercheurs de l’Institut Malagasy de Recherche Appliquée. Il est composé d’Artemisia et de plantes médicinales Malagasy » décrit le Président malgache dans un tweet, lundi 21 avril 2020. Un nom moderne et une annonce pleine de promesses. Mais aussi (et surtout?) de détracteurs.

A l’heure où le monde entier cherche à endiguer cette crise sanitaire, Rajoelina est donc le premier président à sortir officiellement du placard l’Artemisia comme remède pour lutter contre le coronavirus. Avec l’aide de laboratoires et cliniques Américain.es et Chinois.es.

« Madagascar produit la plus grande quantité et la meilleure qualité d’Artemisia annua en Afrique. Cette plante est déjà utilisée dans la lutte contre la malaria et la fièvre. Le Pr Albert Rakototo Ratsimamanga, fondateur de l’IMRA, a été le premier à l’étudier sur le territoire » a t-il rappelé sur son compte Twitter officiel.

Pour rappel, l’utilisation de cette plante à des fins thérapeutiques est hautement controversée. Notamment par l’OMS qui « ne recommande pas l’utilisation du matériel végétal d’A. Annua, sous quelque forme que ce soit, y compris le thé, pour le traitement ou la prévention du paludisme ». 

Ceci étant dit, l’approche des médecines occidentales et du reste du monde est différente. Quelques soient les processus de mise sur le marché, il faut garder en tête que les principes actifs de nos médicaments viennent de recherches sur les plantes. Avant d’être une gélule jolie et lisse, c’est souvent la concentration des principes actifs pouvant provenir de plantes.

Alors annonce tonitruante ou bonne nouvelle pour le monde entier ? Madagascar a t-il trouvé le remède contre le coronavirus ? L’avenir nous le dira, puisque les essais thérapeutiques se poursuivront la semaine du 20 avril. Rajoelina, lui est déjà confiant : « les résultats des premiers essais cliniques du Covid-Organics sur des patients sont encourageants ».

Hâte d’en savoir plus !